Qui sommes-nous ?

Danielle Soucy - Votre belle madame en chef

Je suis une femme d'affaires retraitée de Gatineau, mais je continue à m'impliquer auprès des femmes entrepreneures. J'adore être dans le feu de l'action!

Les belles madames est mon projet de retraite. Dans le milieu des affaires, j'étais souvent « la seule de ma gang », comme dans « la seule femme ronde » lors des 5 à 7 et d'autres événements sociaux. C'est justement ce qui m'a amenée à réfléchir sur le retrait social des femmes en surpoids et j'ai décidé que je voulais aider ces femmes-là à enrayer les sentiments négatifs qui les habitent. Je n'ai pas eu à chercher longtemps pour comprendre que la culpabilité, la honte, la peur de sortir et l'estime de soi sont monnaie courante. J'ai vécu cela pendant plusieurs années, à m'en rendre malade. Pourtant, lorsque la cinquantaine est arrivée, ces sentiments se sont évanouis (presque), sauf que là, ce sont les problèmes de santé qui sont arrivés... mon docteur me l'avait bien dit. Maintenant, je veux juste faire un peu de prévention afin d’aider les femmes à enrayer l'autogrossophobie et de tenter de, moi aussi, perdre du poids pour rétablir ma santé.

Mes complices

Kathleen Tourigny

J’ai toujours été fascinée par le développement personnel, ce qui m’a poussée à poursuivre mon cheminement vers le coaching et à obtenir ma certification en coaching intégrale (Convivium) en juin 2013. Je désirais une formation qui allait me permettre d’expérimenter et de découvrir toutes les facettes de l’humain (cœur, corps et tête). Ma soif d’apprendre et ma curiosité ont été bien servies et j’ai compris ce qui nous permettait de nous adapter ou non aux changements et d’évoluer dans une société en constante évolution.

Après une carrière de 18 ans au sein du gouvernement fédéral dans divers postes en administration, gestion et communications, j’ai quittée en octobre 2017 pour prendre soin de ma santé tant physique que mentale.  En effet, j’ai été diagnostiqué avec la fybromyalgie en octobre 2016 et ce fût tout une libération d’enfin savoir ce que j’avais !  Je peux vraiment comprendre les femmes qui vivent au quotidien avec cette maladie, la douleur chronique et la fatigue invalidante.  Je suis toujours à la recherche de mieux danser avec cette maladie et je me tiens au courant des dernières tendances en santé mentale, activités physiques et alimentaire.

J’ai éliminé 155 livres, il y a quelques années. Je suis toujours ronde mais je comprends réellement l’enjeu face à l’obésité et la gestion de notre poids.  Voilà pourquoi, je me suis donnée comme mission d’aider les gens à mieux se sentir dans leurs corps, à se prendre en mains et être pleinement responsable de leur mieux-être.  Je rêve de fonder dans un proche avenir l’Académie du Mieux-Être en Outaouais afin de soutenir les femmes de tous les âges dans ce défi qu’est l’obésité tant sur le plan physique qu’émotionnel en offrant des services complémentaires à la médecine traditionnelle, le tout sous un même toit ! 

Ma mission :

Accompagner les femmes à se sentir vibrante, radieuse et énergétique dans leur cheminement vers le Mieux-Être.



 .